24 avril 1965 24 avril 1965

25/11/2016

Coeur d' Afrique et WWF au coeur de la CAN féminine !

DSC_0300.JPGCAN féminine Cameroun 2016
Cœur d’ Afrique et WWF au cœur de la CAN
.
C’est un esprit sain dans un corps sain que la Coupe d’ Afrique des Nations féminine a démarré. La veille, c'est-à-dire le 18 novembre dernier, la Fondation humanitaire « Cœur d’ Afrique » que dirige l’Ambassadeur Itinérant S.E Albert Roger MILLA, et la World Wide Fund for nature, ont jumelé leurs efforts afin de permettre à la plus populaire compétition sportive féminine d’ Afrique, de se dérouler. Pour cela, les deux entités ont jugé utile de sensibiliser les différents acteurs de cet évènement, notamment le public qui n’a pas toujours la culture de respecter l’environnement. A travers le concept « SPORT DAY for Nature », DSC_0281.JPGplusieurs dizaines de poubelles d’une capacité de 300 litres chacune ont été mises à la disposition du Palais polyvalent des sports et aux directions des stades de Yaoundé et Limbé. La cérémonie était présidée par monsieur Oumarou TADO, le Secrétaire Général du Ministère des Sports et de l’ Éducation Physique qui avait à ses cotés, SE Albert Roger MILLA, Le Représentant de la WWF, Pierre NOUNGUI le directeur du tournoi de CAN féminine 2016 et bien d’autres représentants des organisations sportives. Au-delà des discours qui ont été prononcés, il y a lieu de reconnaitre le bien fondé de cette action qui vient une fois de plus démontrer qu’au Cameroun, il y a des esprits éveillés et bien pensants. DSC_0279.JPGLes efforts fournis pour cette cause devront permettre au Sport, de jouer son rôle d’éducation, de sensibilisation et de catalyseur d’une jeunesse sportive africaine appelée à prendre son destin à mains propres et s’assumer. Il faut le dire, cette initiative n’a pas été prise au hasard. Le constat est bien clair, notre environnement notamment autour des arènes sportives a toujours souffert de l’insalubrité. Ces déchets qu’on jette partout, sans se soucier des conséquences , des risques que l’ont court à long, moyen ou court terme. Un spectacle comme la CAN féminine ne saurait réussir si l’environnement est sale, pollué et pas entretenu. Les étrangers et les touristes ne peuvent pas avoir envie de revenir, les organisateurs que sont la CAF , peuvent retirer la confiance au pays. Enfin quelle saveur aurait une victoire finale si le public qui est venu participer au spectacle tombe malade à cause de l’insalubrité. Maintenant que les dés ont été jetés, il revient aux bénéficiaires de faire bon usage et de donner raison à Cœur d’ Afrique et à la WWF. DSC_0275.JPGLa réussite de la compétition passe par là. Nous reviendrons sur cette actualité à la fin avec la réaction du public.
Etienne-Didier ONANA (c) 694077525
Photos : Thomas DJONOU.

11:58 Écrit par mbolocameroon dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : environnement, can 2016 yaoundé, caf, cameroun, mali, egypte, afrique du sud, nigéria, kenya, zimbabwé | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.