24 avril 1965 24 avril 1965

08/03/2014

Vive le 08 mars

Journée internationale de la femme : des promesses rompues

(Ottawa, Ontario) le 7 mars 2014 – La Journée internationale de la femme (mars 8) se veut une occasion de célébrer les droits des femmes, d'œuvrer à bâtir l'égalité femmes-hommes et de rendre hommage à la contribution des femmes à la paix et la sécurité dans le monde. Malheureusement, les célébrations au Canada sont assombries par le refus de gouvernement fédéral de donner son aval à la tenue une enquête nationale sur les meurtres et les disparitions de femmes autochtones.

« Il est essentiel de tenir une enquête publique nationale pour s'attaquer aux causes profondes de la violence structurelle dont sont victimes les femmes et les jeunes filles autochtones au Canada », dit le président de l'ACTS, Morel Caissie. Une reconnaissance qui n'est pas soutenue par l'action constitue un affront à leurs vies et une acceptation de normes différentes pour différentes personnes au Canada. »

En dépit de preuves accablantes et de plus en plus nombreuses de la violence généralisée à l'encontre de femmes et de jeunes filles autochtones, le gouvernement du Canada refuse de reconnaître les faits et de s'engager à se pencher sur cette tragédie nationale.

Kehinde NGR.JPG« Des gens, des organisations et les premiers ministres des provinces ont tous réclamé la tenue d'une enquête nationale sur les meurtres et les disparitions de femmes autochtones », ajoute M. Caissie. « Souhaitons que cette Journée internationale de la femme soit la dernière à passer sans qu'on s'adresse au problème et qu'on honore nationalement les centaines de femmes autochtones assassinées et disparues dont l'histoire doit être entendue. »

la seule botswanaise.JPGL'ACTS continue d'inciter les travailleurs sociaux et l'ensemble de la population canadienne à réclamer à la tenue d'une enquête nationale sur les meurtres et les disparitions de femmes autochtones en signantla pétition de l'Association des femmes autochtones du Canada et en communiquant directement avec leur député.

12:19 Écrit par mbolocameroon dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.