24 avril 1965 24 avril 1965

06/10/2015

Les coups de tête de l'Homme Lion

Politique : Les coups de tête de l’Homme –Lion
Le Président de la république, SE Paul BIYA a réajusté son gouvernement vendredi dernier. C’était à la suite du décret no 2015/434 qu’il a signé.
Ainsi,
Ont été nommés aux postes de :
Ministre délégué à la Présidence de la République chargé de la défense : BETI ASSOMO Joseph ;
Ministre délégué à la Présidence de la République chargé du contrôle supérieur de l’Etat : Madame MBAH ACHA née FOMUNDAM Rose NGWARI
Ministre des Affaires sociales : Madame NGUENE née KENDECK Pauline Irène.


Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural : Monsieur EYEBE AYISSI Henri.
Ministre des Arts et de la Culture : Monsieur MOUELLE KOMBI Narcisse.
Ministre de l’Economie du Plan de la Planification et de l’Aménagement du Territoire : Monsieur MOTAZE Louis Paul,
Ministre des Enseignements Secondaires : Monsieur NGALLE BIBEHE Jean Ernest MASSENA,
Ministre de la Jeunesse et de l’Education Physique : MOUNOUNA FOUTSOU
Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique : Monsieur NGWABOUBOU Ernest,
Ministre des Postes et des Télécommunications : Madame LIBOML Li LIKENG Née MENDOMO Minette,
Ministre des Relations Extérieures : Monsieur MBELLA MBELLA Lejeune,
Ministre des Sports et de l’Education Physique : Monsieur BIDOUNG MKPATT Pierre Ismaël,
Ministre des Transports : Monsieur MEBE NGOH Edgar Alain,
Ministre des Travaux publics : Monsieur NGANOU DJOUMESSI
Ministre Délégué auprès du Ministre des Finances : Monsieur ELUNG Paul CHE,
Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Enseignements Secondaires chargé de l’enseignement normal : Monsieur BAYAOLA Boniface,
Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux Publics chargé des Routes : AYINA OHANDJA Louis Max.

SPORTS
BIDOUNG MKPATT Pierre Ismaël de retour dans la maison :

le Premier Ministre Chef du gouvernement, S.E YANG Philémon a procédé hier aux installations des promus. Une journée marathon qui s’est achevée en début de soirée. La cérémonie était brève, sans discours, juste le rituel : « Au nom du président de la république, je vous installe dans vos fonctions de ministre … ». Poignée de main, signature des documents et séparation.
Au ministère des sports et de l’éducation physique, près de trois centaines de personnes ont effectué le déplacement de la salle des conférences, de l’esplanade et de l’entrée pour vivre le retour du ministre Pierre BIDOUNG MKPATT. Journalistes, anciens cadres du ministère à l’instar de Mme Cécile BETALA, quelques présidents de fédérations, membres de la famille du promu des curieux et ses anciens collaborateurs du ministère de la jeunesse. Après la passation de service, Adoum Garoua et Dr Bidoung Mkpatt se sont enfermés pour un entretien à huis clos. Puis, le nouveau patron des sports a accompagné son prédécesseur qui a salué la foule avec un large sourire et est parti. Le bal des salamalecs a ensuite commencé.
Dr Bidoung Mkpatt aura fort à faire dans un département ministériel qui suscite trop de convoitises et des appétits. Il devra faire attention, beaucoup écouter et surtout savoir discerner. Le connaissant, nous savons qu’il a les capacités nécessaires pour accomplir cette lourde tache. Parmi les dossiers qu’il va trouver, sur sa table, il y a le financement des fédérations sportives, le problème des infrastructures sportives, les guerres de leadership au sein des associations sportives, le statut, fonctionnement des sélections nationales et bien entendu l’organisation des coupes d’Afrique des nations de football 2016 et 2019.
Nous voulons espérer que l’ancien nouveau ministre des sports verra aussi le problème de salubrité de son département notamment au niveau des murs qui nécessitent déjà un nouveau revêtement.
Dans les autres ministères, le spectacle vécu au ministère de la culture est simplement édifiant. Les artistes qui ont repris en chœur le titre à succès de la Mémé Anne-marie Ndzié « Liberté » ont démontré quelque part une ingratitude vis-à-vis de AMA TUTU Muna qui n’aura pas que posé des actes négatifs. Elle a quand même réalisé des œuvres louables. Nous voulons espérer qu’ils sont véritablement « en liberté ». Narcisse Mouéllé Kombi devra trouver enfin la solution aux problèmes des droits d’auteur et du compte d’affectation que le Président de la République a initié il y a bientôt une décennie.
Etienne-Didier ONANA(c)694077525

16:12 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

22/03/2014

Démenti et autre réaction....

Le 21/03/2014, HAOUWA GARGA a écrit :
> Bonjour,
> M. Garga est bien vivant, et mes téléphones sont ouverts. Je suis d'ailleurs
> transformée en standardiste depuis hier, grâce à la belle action de tous ces
> ''confrères'' qui font que j'ai profondément honte d'être journaliste
> aujourd'hui. Pas un seul d'entre eux ne m'a joint depuis le fameux article
> de camerooninfo.net dont pas une seule phrase n'était exacte de bout en
> bout, mais qui a pourtant été repris par d'autres, sans aucune autre
> collecte ou vérification d'information.
>
> Pour ceux que ça intéresse autrement que comme un article qui va faire
> vendre ou générer de l'audience, M. Garga est malade - ce qui est son
> ''droit'', comme il l'est pour tout citoyen ordinaire - mais il va nettement
> mieux ces derniers jours.
> Pour tous les autres, ces chers vautours de la presse, bon courage, et
> surtout, gardez avec moi la distance que vous avez eue jusque là.
> Bien à vous.
> Haouwa-Adji Garga Abdouramani


Cabral libii Li Ngue ( sur face-book)
je suis véritablement préoccupé par l'impudeur avec laquelle certains de mes compatriotes peuvent se saisir des nouvelles de décès. Je suis bien conscient que l'essor des NTIC avec la vitesse et l'insatiable soif informationnelles qu'il charrie, a fait le lit à la frénésie du scoop, mais de grâce n'oublions pas que ces personnes dont nous parlons sont pour certaines quasiment irremplaçables et sujets de profonde contrition pour leurs proches, en plus, leur décès entraine une grave amputation du corps social de ce qu'il de plus courageux, téméraires, braves et convaincus combattants pour le vivre ensemble équitable. En ce soir je n'ai pas davantage d'infos sur Monsieur GARGA, toutefois pour Pius OTTOU je réitère qu'il est dans un état très préoccupant qui a obligé à un moment l'internement en réa. Joignez vous s'il vous plait à ma prière QUE LE SEIGNEUR PROLONGE SUR TERRE LE SEJOUR DE CES VALEUREUX COMPATRIOTES EN LES RE-EQUIPANT D'UNE ENERGIE NOUVELLE AMEN

09:24 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Mediascopie, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

A propos du prétendu décès de Garga Haman

A propos du prétendu décès de Monsieur Garga Haman
La nouvelle a circulé hier sur la prétendue mort de l’ancien Ministre Garga Haman . Nous vous présentons un cliché pris sur 237…

>>Bjr,
>>Info confirmée. L'ancien Ministre GHA est bien décédé hier dans un hôpital
>> parisien où il a été admis en soins intensifs il y a quelques jours...
>>Bon début de week-end.

Il y a des choses avec lesquelles on ne devait pas jouer, même pour la
>> chasse au scoop. On ne doit parler de la mort d'un HOMME, que si on en est
>> convaincu. D'ailleurs chez nous les bantous, celui qui le premier annonce
>> la mort d'un chef est chassé du village, même si c'est avéré. Alors
>> dites-nous. Le ministre GARGA est-il mort ou pas ?



>>Le Vendredi 21 mars 2014 8h01, Jean Claude Mbede Fouda
>> a écrit :
>>
>>Hahah Hilaire? tu veux que qui te le dise s'il doit etre "chasse du
>> village" par la suite? Garga Haman Adji m'avait dit: " Ne jamais interdire
>> ce qu'on ne peut pas empecher". Lecon magistrale d'administration
>> territoriale. Vive ce grand commis de l'Etat, assurement le plus honnete
>> des camerounais que Paul Biya a utilise en 32 ans que j'ai jamais connu.
>> Je lui rends hommage depuis toujours.
>>

Bonjour ma soeur!
Merci pour ce message rassurant! Bonne guérison à votre cher papa.
Pour le Cameroun c'est une personnalité immense et qui a encore
beaucoup de choses à donner et à partager. Qu'Allah lui permette de
recouvrer rapidement la santé et de reprendre ses activités normales.
Quant aux chasseurs de scoop, un peu de dignité, de retenue et de
professionnalisme.
Bon courage!

09:22 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

26/02/2014

Voici MT ATANGANA

MTA.jpg
Michel Thierry Atangana Abéga: en attendant la première sortie médiatique....

10:32 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

25/02/2014

Les réactions suite à la libération de MTA

Urgent : Libération de Titus Edzoa et Michel Thierry Atangana
cameroun24.net - L'Ancien Secrétaire Général de la Présidence de la République Titus Edzoa et son ancien Directeur de campagne Michel Thierry Atangana ont été libéré ce soir de la Prison secondaire de Yaoundé

Incarcérés depuis 17 ans pour détournement de fonds publics, accusation qu'ils ont toujours niés, Titus Edzoa et Michel Thierry Atangana ont bénéficié d'un décret de réduction complète de peine signé par le Chef de l'Etat Camerounais Paul Biya/
La levée d'écrou a été faite par le Chef des Services de Renseignement lui même. Au moment où nous mettions sur presse, Titus Edzoa avait regagné son domicile et entouré de sa famille. Tandis que Michel Thierry Atangana prenait la direction de l'ambassade de France à Yaoundé où il se trouve en ce moment.
cameroun24.net Publié : Lundi le 24 Février 2014 16:34:27 17 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

KABITOUNOU Didier Cébas
Rédacteur en Chef Adjoint www.cameroun24.net
cebas@cameroun24.net

"Qui veut moucher autrui doit avoir les doigts propres !", Proverbe danois
"Les progrès de l'humanité se mesurent aux concessions que la folie des sages fait à la sagesse des fous.", Jean Jaurès
0

17:55 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libération, grâce présidentielle, politique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Michel Thierry Atangana enfin libre....

Thierry est libre, enfin ! Il est en ce moment à l’ambassade de France au Cameroun où il se repose. C’est en ces termes que Honorine Ewodo, la petite sœur de l’ex prisonnier s’est exprimée ce matin pour nous confirmer la nouvelle que Me Charles Tchougang a donné aux journalistes tard dans la soirée de lundi 24 février 2014. Jusqu’en fin de journée lundi, on ne savait pas si ça le ferait. On lui a signifié dans la journée qu’il allait rentrer en cellule car il avait encore de la paperasse à signer. Et donc, quand je l’ai eu vers 18H, il m’a dit si grand jour il y’a, ce sera sans doute mercredi. Mais je pense que les autorités ont voulu éloigner la foule de curieux et de journalistes qui campaient au Sed ces derniers temps. Plus tard, il a été transporté à la résidence de l’ambassade de France au Cameroun et peu après 21H, il nous a envoyé le texto confirmant qu’il était libéré. Faisant éclater notre joie ! Au micro de RFI, son fils Eric a eu les mêmes mots : C'est vraiment beau. On a tellement dû se battre pour obtenir sa libération, et ce soir, enfin, on a la certitude qu'il est à l'ambassade, c'est un énorme soulagement. C’est un énorme poids qui tombe. C’est vraiment magnifique ce qui est en train de se passer. Pour des raisons de sécurité, Me Tchougang, un des conseils camerounais de l’ex prisonnier, n’a pas pu le rencontrer, mais il a eu la confirmation de la libération. Il a ainsi pu informer les journalistes alors qu’il se trouvait devant la résidence de Christine Robichon, ambassadrice de France au Cameroun. En France où il est attendu dans les prochains jours, ses proches et son comité de soutien s’organisent. Notamment son avocat Me Dupond Moretti qui devrait donner une conférence de presse dans les prochains jours.
Emprisonné en 1997 pour des faits présumés de détournements de fonds dans un projet de fonds routiers, Michel Thierry Atangana avait introduit un recours le 04 octobre 2012 suite à la décision du Tribunal de Grande Instance de Yaoundé qui le condamnait à 20 ans de prison. Le 17 décembre 2013, le pourvoi en cassation introduit par ses conseils a été rejeté par les juges de la Cour Suprême, épuisant de ce fait les recours juridiques. Ne restait alors que la grâce présidentielle qui est arrivée avec le décret présidentiel du 18 février 2014. Ce texte a été signé dans la mouvance de la célébration du cinquantenaire de la Réunification du Cameroun. Le droit de grâce du chef de l’Etat est reconnu par la Constitution du 18 janvier 1996 qui dispose en son article 8, alinéa 7, que le président de la République : « exerce le droit de grâce après avis du Conseil supérieur de la magistrature ».

Titus Edzoa a aussi été libéré lundi 24 février 2014.
Source : Journal du Cameroun

17:52 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

22/02/2014

ATEBA EYENE casse sa plume....

Les rumeurs sur la mort de Charles Ateba Eyene ; l’écrivain et homme politique a défrayé la chronique hier dans la capitale et ailleurs dans le monde. De 17 h 30 à pratiquement 21h ; ça allait dans tous les sens. Les réseaux sociaux ont abondamment été mis à contribution. Démentis et confirmations se côtoyaient comme les cornes d’un zébu. Finalement ; la vérité est apparue ; implacable. Nous vous présentons en guise de contribution ; une synthèse des r réactions avant et après la confirmation du décès de cet homme populaire…

La nouvelle vient malheureusement d'être confirmée.
Charles Ateba Eyene est décédé au CHU de Yaoundé autour de 20h ce Vendredi soir. L'homme politique Camerounais qui était enseignant à l'Iric de Yaoundé, était également membre suppléant du comité central du Rassemblement Démocratique du peuple Camerounais (RDPC). Veuf depuis six ans, il laisse plusieurs enfants. May he rest in peace. ( Ufei Nséké)
Ngosso Molo Mireille Pulcherie

C'est pas possible Charles ateba yene décédé ? Il ne manquait plus que ça .Désespérément le Cameroun reste un pays dans lequel il ne faut pas dénoncer .Charles était tellement passionné de son pays.IL ne vivait que pour son Cameroun chéri.Les mots me manquent , je suis en pleurs depuis que j'ai appris son décès.Et aujourd'hui je pense à ses pauvres enfants qui n'ont plus de parents. Et le Cameroun de demain il se fera avec les vieilles peaux qui pensent pour continuer à régner il faut décimer la jeunesse. Chaque chose a une fin bienheureusement

• Joachim Tayou Wassom RIP charles, one day will come where the responsible shall be brought to justice, there I have Faith
il y a 31 minutes •
Ntoumba Officiel Ehhhh Cameroun ehhh vraiment charly rePose en paix
il y a 30 minutes •

Norbert Kamgaing Lele DOMMAGE DE PERDRE TRÈS TÔT CE TYPE DE PERSONNAGE : Charles ATEBA EYENE, tu nous manqueras pour toujours !
Que son âme repose en paix !
il y a 22 minutes •

Rony Gth Les renards du (R) ont fini par dévorer la voix des sans voix.surtout surtout ne restez pas mourir après Charles A.E.l'éternité c'est pour vous.
il y a 16 minutes •

• Journalistes Sportifs Ajscentre No comment....
il y a 10 heures •

Journalistes Sportifs Ajscentre Silence de mort... des silence qui valent ...
il y a 10 heures •
Journalistes Sportifs Ajscentre des silences qui valent mieux que tous les discours qu'on pourra prononcer... il meurt quand toute la république est à Buéa pour célébrer ....
il y a 10 heures •

Journalistes Sportifs Ajscentre vraiment du silence pour le repos de son âme: ADIEU
il y a 10 heures • J’aime
• Christian Tayo Tene C`est vraiment triste. Le pays perd un grand talent. Que la terre de nos ancêtres lui soit légère.
il y a 11 heures •

Henri Tamouya C'est une bien triste nouvelle. RIP
il y a 5 heures •
Nestor Kouam c est bien triste,un grand homme nous a quitte.qui est donc digne de prendre le relais du grand combat sur l éthique qu il menait pratiquement seu
Désolé vraiment les amis, mais de sources medicales cette fois confirmées, CHARLES ATEBA EYENE S EST EFFECTIVEMENT ÉTEINT. ON NE L ENTENDRA PLUS. La famille n avait pas encore reçu le choc de la nouvelle d ou le yoyo sur la nouvelle. Et il fallait que le Directeur du CHU lui mm confirme le décès, ce qui est fait. Oui Charles est bel et bien mort au moment ou j’écris ces lignes (20h22 a Yde et 23h22 a dubai). Charles est décédé des suites d une insuffisance rénale. Toutes mes condoléances a la famille éprouvée.
• Andre Ekama Le Cercle des Poetes Africains transmet ses condoléances les plus attristées à la famille du Dr Charle Ateba Eyene. Que sa production littéraire nous rappelle toujours de lui.RIP
il y a 7 heures •

Patricia Lombat Mon Dieu,je suis sans voix,grand frère va et repose toi,la bas au moins je crois que personne ne va te combattre,
il y a environ une heure •

Miguel Astray Mbajama autopsie....

Wolfgang Kono repose en paix Charles
Il vient de mourir; Charles ATEBA EYENE: Confirmation au téléphone de notre confrère Cabral Libii Li Ngue
• Hugo Bossoken j'ai capté cela sur le mur de cabral libiih "je fais ce podcast depuis le chu de Yaoundé. Charles ATEBA EYENE n'est pas mort. Il est certes dans un état critique qui l'a conduit en réanimation. Il faut par ailleurs saluer la solidarité et la sympathie du...
il y a 12 heures •

Hugo Bossoken c'est officiel il est mort dee puis 30 minutes
il y a 11 heures •

Hugo Bossoken ou bien c'est officialisation de sa mort depuis 30 minutes
il y a 11 heures •

Metomo Thierry Hugo Bossoken j n pvs pas m permettre d écrire un post si j’étais pas sur de mon info ...
Paul Sabin Nana
Malaise: Charles Ateba Eyene dans le Coma, entre la mort et la vie

ci-dessous, le lien d’article publié peu avant... sur Cameroun-info.net

je fais ce podcast depuis le chu de Yaoundé. Charles ATEBA EYENE n'est pas mort. Il est certes dans un état critique qui l'a conduit en réanimation. Il faut par ailleurs saluer la solidarité et la sympathie du corps social camerounais. Tous ce que Yaoundé compte de journaliste sérieux est ici. Certaines personnalités du MINESUP débouchent l'air angoissé. L’hôpital en somme se noircit de monde. Prions le Seigneur et plaidons pour qu'une évacuation rapide de ce valeureux et courageux camerounais soit faite.
La CRTV est en train de diffuser des témoignages, c'est abjecte... ( Cabral Libii Li Ngué)
Hugo Bossoken
la vie est terrible hein ces deux personnes sont célèbres et dont des demi homonymes. Laurent ateba Yene pour le 1er et Charles Ateba Eyené pour le second. le problème une rumeur embrase la capitale depuis deux heures de temps sur la mort du 2eme et curieusement les amis et proches du 1er ne ont pris d'assaut la reside du premier a mvog mbi pour pleurer certains le croise sur sa cour et continu de pleurer car terrifié par la "mauvaise nouvelle"...

• journalistes Sportifs Ajsc centre Les confusions peuvent-elles enfin prendre fin...
il y a 12 heures •

Hugo Bossoken confusion totale dans la capitale on met en doute les infos même venant des proches de charles ateba eyene
il y a 11 heures

Ronald Peguy Meyong vraiment bossoken ne me tue pas de lap
il y a 8 heures •

Tatiana Dirane• Isai Nams Je veux bien croire. Mais n'est ce pas une stratégie du gouvernement pour calmer la jeunesse?

Caroline NB Il est mort source canal2 en breaking news arrêtez de nous emmerder avec vos stupides questions nous venons de perdre un géant de la politique une homme vrai. Il est mort dans la journée d'une insuffisance rénale.
il y a 10 heures •

Alain Geremi Moota décidément, le Cameroun n'aime pas les esprits brillant. pour moi ce monsieur représentait un espoir pour ce pays.
Mireille Tchiako
"L'agitateur d'idées Charles Ateba Eyene est dans le coma depuis mardi dernier au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Yaoundé. Il souffrirait de problèmes cardiaques jugés "sérieux" par plusieurs sources. Aux dernières nouvelles, son état susciterait des inquiétudes. Nous n'avons pu nous rendre sur place, mais des proches ont indiqué qu'il se trouve actuellement en réanimation, assisté d'un fils au général Pierre Semengue qui serait seul autorisé à son chevet." Félix Cyriaque Ebolé Bola
• Patrick Momo merci pour info dieu va le protéger
il y a 14 heures •

Raoul Jean Tchieyep Ah oui je suis de cette avis Éric parfait essomba souvenez vous qui il nous aient annonce la mort de allasane wattarra il y'a quelques jours et c était faux
il y a 14 heures •
Philippe Talla Nous lui souhaitons prompt rétablissement, C'est un grand monsieur. La république a besoin de tous ses fils et filles. Les débats, les idées et idéologies concourent à la recherche du bien être social. Que ceux qui le critiquent prennent le courage de débattre publiquement et faire des propositions constructives, au cas contraire, qu'ils se taisent!
il y a 13 heures •

Raoul Jean Tchieyep Ok organise ton débat

08:58 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

28/01/2014

Les voeux au Ministre des sports

Le ministre des sports et de l’éducation physique a donc reçu les vœux du personnel de son département et des associations relevant de son domaine de compétence. Une cérémonie moins populaire que celle de l’année passée. Parmi les faits l’ayant marquées, on note les absences de la fédération camerounaise de football, celles des responsables du comité national paralympique et du président national olympique bien que représenté. Nous l’avons souligné, celle des journalistes de sport. Pour le reste, tout s’est passé dans la tradition de ce genre de manifestations.
Dans sa prise de parole, Emmanuel Wongnuy, le Secrétaire Général du ministère des sports a fait la revue des faits saillants de l’année 2013. Elle est globalement satisfaisante et ponctuée par une moisson d’environ 163 médailles dont 66 en Or, 51 en Argent et 46 en bronze. 83 compétitions ont reçu l’appui du département en charge des sports. L’année 2013 a vu se poursuivre l’approche de collaboration avec la presse pour une meilleure visibilité des actions menées malgré quelques embuches. On a enregistré aussi la poursuite du programme de développementdes infrastructures sportives, l’encadrement du mouvement sportif à travers les formations ; l’appui du gouvernement à la ligue professionnelle d’un montant d’environ 560 millions de francs, un autre appui de 28 millions aux clubs d’élite de football pour leur mutation en sociétésanonymes à objet sportif, l’organisation d’un symposium sur le sport, une journée de l »éducation physique , la refonte du programme de formation à l’Institut national de la jeunesse et des sports et son arrimage au système LMD, les conventions avec la chine, la France, l’Allemagne, le Congo , le Nigéria , le Commonwealth, la francophonie entre autres. Comme doléances Emmanuel Wongnuy a souhaité qu’un effort soit encore fait au niveau de la communication. Sur les actions à mener, il a recommandé plus de célérité dans le travail ou le droit à la réserve.
Prenant la parole après l’un des intermèdes, Adoum Garoua a demandé une minute de silence pour le respect des âmes de quelques acteurs du mouvement sportifdisparus. On peut citer entre autres, YONG Francis le président de Yong SportAcademy de Bamenda, Emmanuel Ngoloko du volleyball ouDidier MvengEvina , le président réélu de la fédération camerounaise de Billard. Ila dit que l’année 2203 a été globalement satisfaisante. Saluant les victoires des athlètes, il s’est appesanti comme on pouvait s’y attendre, sur la qualification des Lions du football à la prochaine coupe de du monde du Brésil. A la presse, il a dit : « Faites-nous plaisir ». Dans les recommandations, le patron des sports a demandé que l’on recherche le bien collectif, que l’on promeuve et développe le sport. Il a demandé aux fédérations de travailler à la base en s’investissant dans la détection et l’éclosion des talents.
La cérémonie qui a vu la reconnaissance de quelques acteurs du sport à l’instar sa Majesté Manda Christophe ou AchiFon s’est achevée par des agapes. Reste à souhaiter que les injustices et les frustrations souvent constatées dans le mouvement sportif n’aient plus droit de cité comme par le passé.
Didier ONANA© 2211487

12:07 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Politique, Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

16/12/2013

Une Maison de la francophonie à Bata


Une maison pour promouvoir la langue française en Guinée équatoriale.

La Maison.pngLa langue française a de beaux jours devant elle en Guinée équatoriale. En effet, la maison de la francophonie, œuvre de la camerounaise Françoise Etoa, présidente du Cercle des enfants de Défense de la langue française a récemment été inaugurée à Bata par Téodoro Obiang Nguéma Mbasogo, le président de cette république. Un évènement historique qui vient montrer les efforts d’ouverture au monde et à la culture francophones de ce pays issu de la colonisation espagnole.

Bouquet de fleurs.pngLa maison de la francophonie, première du genre en Afrique centrale a décidé d’honorer pour la circonstance, Léopold Sédar Senghor, l’un des pères fondateurs de ce courant. Ce projet trouve sa source dans l’initiative prise par Mme Françoise Etoa, de faire participer la Guinée équatoriale au concours Philippe Senghor. Un concours destiné aux élèves du primaire de pays. Au cours d’une rencontre entre cette dernière et S.E Téodoro Obiang Nguéma , Mme Etoa a suggéré la création d’une maison de la francophonie afin de permettre aux jeunes Equato-guinéens d’accéder à la langue française par le jeu.
Elle meme o protocole.pngCe projet a facilement séduit le Chef de l’Etat équato-guinéen qui il faut le dire, parle couramment français. En plus, la Guinée équatoriale, entourée des pays francophones souhaitait depuis des lustres, s’ouvrir à la communauté francophone.
Le président Obiang Nguéma et son gouvernement, pour montrer leur adhésion et surtout leur engagement dans la réalisation et la concrétisation de ce projet, ont offert un terrain et une construction d’une valeur de deux millions d’euros soit environ, un milliard trois cents dix millions de francs CFA. Cette maison comporte une ludothèque avec des jeux éducatifs en français, des salles de jeux, d’informatique, de lecture, une cantine et, à l’extérieur, des aires de jeu.

Le salut  du couple.pngPour l’inauguration qui a eu lieu le 26 novembre dernier, une dizaine de jeunes de tous les pays francophones ont été invités tous frais payés, à découvrir ce pays. Ils y ont passé quelques heures d’animation.
Dans les prochains mois, l’école française de Bata, créée par les entreprises françaises présentes en Guinée –équatoriale, intégrera la Maison de la francophonie. Peu à peu, cette école s’agrandira afin de pouvoir accueillir les élèves équato-guinéens.
Pour Mme Etoa, cette Maison de la francophonie symbolise l’amitié entre les peuples elle s’en réjouit profondément.
L’avènement de la Maison de la francophonie en Guinée équatoriale n’a pas laissé indifférent, les observateurs. Ainsi, le journal français la dépêche diplomatique, dans son édition du 11 juillet 2005 écrivait « la Guinée-équatoriale a choisi de s’ancrer durablement dans la francophonie, vecteur de promotion internationale ».
vlcsnap-2013-12-15-14h17m10s60.pngMme Etoa, avait perçu depuis un certain temps, ce que cela pouvait signifier pour l’Afrique en particulier, pour la France, pour le monde francophone et pour la Guinée équatoriale. Pour cela, elle a visité le ce pays à plusieurs reprises. La bibliothèque a reçu le parrainage de monsieur Jean Dutourd. Ce dernier a souhaité que cette maison devienne le symbole du rayonnement de l’amour et de la langue française. La fédération internationale des professeurs de langue française qui rassemble les associations de nationales ou régionales d’enseignants de français, va implanter une section nationale en Guinée équatoriale et inscrire le pays au concours international des correspondances de classes.
Sur le plan médical, un important matériel permettra d’équiper certains dispensaires et centres de soins dans ce pays.
A la tribune debout.pngLe cercle des enfants.
Le cercle des enfants de Défense de la langue française dont Mme Etoa est la présidente, réunit environ 3000 adhérents et mène une mosaïque d’activités à travers la planète francophone. Des concours littéraires sont régulièrement organisés, des actions sociales comme cette remise des dons aux structures d’encadrement des jeunes à l’Université d’Abobo-Adjamé en 2006 sont organisées en vue d’apporter un peu de chaleur dans les cœurs. Le Cameroun bénéficiera dans les semaines à venir de ces actions… pour le bien de la communauté francophone, et de la jeunesse. Nous y reviendrons.
©Didier ONANA mbolocameroon 22114587/ 84788688

15:48 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |