24 avril 1965 24 avril 1965

24/03/2014

Journaliste en danger ....


COMMUNIQUE RADIO/PRESSE
>Un journaliste Camerouno-Belge menacé de mort pour avoir révélé une fuite de gaz à la Société Camerounaise de Dépôts Pétroliers.
>L’Association des Journalistes Chrétiens du Cameroun (AJC2) voudrait alerter la corporation, mais également les
>organismes de défense des libertés, sur
>la situation de détresse dans laquelle se trouve actuellement Patrick Clément Oyieh (+237 79675050
>email :patrickoyieh@yahoo.fr), journaliste Camerouno-Belge, directeur de la publication du Bihebdomadaire «LA FLECHE »
>et de la revue internationale pour le leadership féminin « MISS
>AFRIKA » ; paraissant en quadrichromie à Bruxelles en Belgique et
>distribué en zones francophones (
>Afrique, Europe et Amérique).
>L’Association des Journalistes Chrétiens du Cameroun (AJC2) est extrêmement inquiète des menaces de mort et de
>la mis aux arrêts de la part des hauts responsables de la Société Camerounaise des dépôts pétroliers (Mvondo Nti Tel :+237 70274939 / deux anonymes
>répondants aux numéros :+237 78 47 69 50 et un numéro masqué) à l’égard de son secrétaire général .
>En effet, dans sa 105 ième livraison du jeudi 13 mars 2014, en page «UNE » et
>« trois », le bihebdomadaire La FLECHE publie une enquête minutieusement fouillée sous la plume de son directeur de publication Patrick Clément Oyieh ; enquête intitulée : Alerte Rouge :LA SCDP MET AU POINT UNE
>NOUVELLE CATASTROPHE DE NSAM ?
>Le
>journal fait état d’une importante fuite de gaz qui
>menace les populations environnantes depuis quelques temps. Laquelle fuite de gaz pourrait être à l’origine d’une seconde catastrophe après celle du samedi 14 février 1998 qui avait fait plus de 1000 morts au cœur de Yaoundé, la capitale politique Camerounaise ;
>juste à moins de cent mètres de l’axe présidentiel.
>Depuis vendredi 21 mars 2014, le journaliste Camerouno-Belge déclare avoir reçu des menaces de mort et d’emprisonnement des personnes et numéros de téléphone
>ci-dessus cités déclarant agir en lieu et place de Monsieur Eloundou Gaston (tel : +237 79533333), Directeur
>General de la Société Camerounaise de Dépôts pétroliers.
>L’Association des Journalistes Chrétiens du Cameroun(AJC2) exhorte les auteurs de ces menaces à cesser de
>harceler ce professionnel de l’information, qui n’a commis aucun crime mais a
>simplement effectué son travail. Nous appelons également les autorités
>Belges et Camerounaises à mettre en place un dispositif de sécurité
>adéquat dans les plus brefs délais, afin que les menaces de mort contre Patrick
>Clément Oyieh et tout le personnel du Bihebdomadaire La Fleche ne soient pas mises à exécution.
>L’Association des Journalistes Chrétiens du Cameroun (AJC2) considère que les forces de l’ordre sont désormais
>informées de ces menaces. Compte tenu du passif catastrophique du pays en
>matière de lutte contre l’insécurité des professionnels des médias (Biby Ngota, Koum Koum, Joseph Emmanuel
>Bikoe, Charles Ateba Eyene…), les autorités ne pourront en
>aucun cas justifier de leur passivité dans cette affaire.
>
>Fait à Yaoundé, le 22 mars 2014

LE PRESIDENT NATIONAL


REV.PASTEUR PIERRE GISLAIN BENGONO
JOURNALISTE

13:15 Écrit par mbolocameroon dans Mediascopie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.