24 avril 1965 24 avril 1965

16/06/2015

Des réactions ....

Chers tous,

Il faut mettre en place un mécanisme rapide d'action concrète et
appropriée en cas de survenance d'une telle situation de violation
flagrante de nos droits . C'est à quoi aurait certainement servi une
plate forme conséquente.

En attendant, je propose une rencontre de concertation urgente des
leaders des OPH à Yaoundé avec plan d'action intégrant point de
presse, rencontre MINEDUB, MINAS et PM, sous réserve d'autres actions
plus solides en cas de suite décevante.

Il ne s'agit pas du problème de M. Njonthé ni de celui des seules
personnes déficientes auditives. Il s'agit de la VIOLATION DES DROITS
DES PERSONNES HANDICAPEES. Tout le monde doit se sentir concerné et
donc se mobiliser.

Cordiales salutations et à bientôt sur le terrain de l'Action.

11:54 Écrit par mbolocameroon dans Associations, Droits de l'Homme, droits de l'homme, Cameroun, Yaoundé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.