24 avril 1965 24 avril 1965

20/06/2015

Les boulistes boudent leurs primes

Les boulistes boudent leurs primes.
Revenus lundi en début de soirée, les quatre boulistes camerounais qui ont pris part au récent championnat d’ Afrique de pétanque ont refusé les 200 000 francs CFA de prime que leur a remis le Colonel Ndjock Fils parfait, le président dela fédération qui faisait aussi office de chef de délégation et de régisseur.Pendant plus d’une heure, les tentatives de persuasion de dirigeants, encadreurs et même des journalistes présents au boulodrome de l’Assistance Militaire Technique( AMT) sont restées vaines. Les boulistes, réclamaient « leurs primes ».Le problème trouve sa source avant le départ incertain pour N’Djamena. Sur les documents officiels à eux montrés, il est dit que pour cette expédition, ils auraient à se partager la somme de deux millions de francs. boulistes in acti.JPGDeux millions pour toute la délégation, et non par personne. Des éclairages apportés au groupe de quatre n’ont rien changé. Ils estiment que leurs dirigeants cherchent à les tromper. Dans les interviews, accordés aux médias, ils ont insisté à parler tous ensemble, sinon rien. Les hommes et femmes de média ont accepté. Le langage était le même : « nous voulons que l’on nous donne nos primes qui s’élèvent à deux millions de francs CFA par personne ». Quant aux encadreurs, impuissants face à cette situation,ils ont touché leurs primes et s’en sont allés.Charles Mbenoun.JPGLes quatre boulistes ont décidé de laisser leurs dirigeants avec cet argent, promettant, sur les conseils de certaines personnes d’aller faire un sit-in au ministre des sports.
Connaissant le fonctionnement des choses, nous avons peur pour ces valeureux combattants, héros de N’Djamena 2015 que leur démarche ne trouve aucune solution. Pour dire vrai, les autorités du ministère des sports ne s’attendaient pas à une telle prestation, raison pour laquelle, la pétanque n’a pas été retenue par les autorités ministérielles, parmi les disciplines devant représenter le Cameroun aux prochains jeux africains. Une autre polémique en perspective. Mbenoun.JPGLe budget a certainement été voté et validé. Y aura-t-il un revirement de situation ? bien malin qui pourra répondre à la question.Pour la Confédération Africaine de Pétanque et jeux de boules, le championnat d’Afrique servait de sélection pour les jeux africains. Des nuits blanches attendent le Colonel Ndjock Fils Parfait, le président de la fédération qui se dit dépité par tout ce qu’il vit.
Colonel Président Ndjock.JPGEn nous montrant les documents officiels signés par le ministre des sports relatifs à la participation du Cameroun au Championnat d’ Afrique de N’Djamena, il a voulu prendre à témoin, les observateurs externes à la fédération. Ce problème de primes a rejaillit sur la prestation des boulistes.Il nous est revenu que c’est après avoir perçu les primes olympique et de participation que ceux-ci ont décidé de descendre sur le boulodrome de Ndjamena.Ce qu’ils réclament, ce sont des primes de podium. Nul ne doute que cette histoire a eu un impact sur le bouliste qui a pris part au concours de tir, une épreuve supplémentaire des compétitions de pétanque de haut niveau.
Etienne-Didier ONANA©

13:09 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Coupe d' Afrique des Nations ( CAN), Pétanque | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : can 2015, tchad, ndjaména, primes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.