24 avril 1965 24 avril 1965

18/04/2018

Une marche sportive pour une école

ATHLETISME : Une marche marche sportive pour l’école d’ingénieurs…
La Fondation ASELSA-SUN 2018 et la Ligue Départementale d’Athlétisme du Mfoundi ont posé des fondations pour la collecte des fonds le 14 avril 2018.
IMG_20180414_092346.jpg« L’éducation est une arme puissante pour faire évoluer les mentalités et transcender les différences, et le sport est une source d’inspiration, de dépassement, de tolérance et d’apprentissage du respect de la jeunesse. Ces deux éléments participent à créer une société plus juste et fraternelle » dit Nelson Mandela. C’est dans cette optique que toutes les couches sociales sans distinction de sexe ni de religion ont répondu présent au SOS concernant la collecte des fonds pour la construction de l’école d’ingénieurs.
La marche sportive pour cette école a eu lieu le samedi 14 avril 2018, comme l’avait annoncé 48 heures plus tôt, le président de la ligue départementale d’athlétisme du Mfoundi, Ange Sama Douala et la Fondation ASELSA-SUN. Le chronogramme a été respecté par les initiateurs de cet évènement sportif au premier rang desquels, l’ancien président de la Fédération camerounaise d’athlétisme, des religieux comme le Frère Jean Hervé, madame Betty Simon. La collecte des fonds s’est faite selon les règles de l’art, chacun selon ses moyens et dans la discrétion. Avant le départ prévu à 7h30, il y a eu un zumba ensuite les rues de la cité capitale ont vu passer les participants à la marche sportive soutenus par une voiture sonorisée. Le communicateur qui rappelait le but et les objectifs de cet événement. Les 7 km du parcours prévu ont été avalés en 1h30 minutes. Après la course, les participants ont eu droit à des étirements et assouplissements bien cadencés.
Au terme de tout cela du café et des croissants ont été offerts. Les objectifs ont été atteints pour cette première perche tendue aux différentes âmes de bonnes volontés qui voudront apporter du leur à la construction de ce nouveau campus de l’école d’ingénieurs.
IMG_20180414_101018.jpgPour le président de la ligue départementale d’athlétisme du Mfoundi visiblement satisfait, « Les jeunes vont à l’étranger pour obtenir les compétences et l’expertise des universités étrangères, certains au péril de leur vie quand ils trouvent les conditions meilleures ils ne reviennent plus .C’est plus courant dans le domaine du sport. Vous avez vu ce qui s’est passé il y a quelques jours avec la fugue des athlètes camerounais aux jeux du Commonwealth qui se tiennent en Australie. Tant qu’il n’y a pas de bonnes structures d’accueil ici, on aura toujours la fuite des capitaux, des cerveaux et des sportifs pour l’étranger. Pour une première édition de cette marche sportive, je suis satisfait même si j’attendais 300 participants, mais nous avons eu 150 ».
Pour une seconde édition, on espère que la communication sera faite longtemps à l’avance pour avoir de nombre participant que lors de ce premier chapitre.
Félix EYEBE

21:38 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Atthlétisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ange sama, ligue departementale, mfoundi | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.