24 avril 1965 24 avril 1965

10/07/2018

Du para tennis en vedette ces vacances à Yaoundé

IMG_20180709_093629.jpgPARA TENNIS : Les bases du tennis pour handicapés physique posent leur jalon au club Noah country
Les handicapés physiques au devant de la scène
Prévue du 9 au 18 juillet 2018 au Noah country club de Yaoundé, une compétition de para tennis, (tennis pour personnes handicapés physiques) va donner l’occasion aux pratiquants de se confronter dans des duels avec la petite balle jaune. Souvent décriés comme les enfants délaissés du sport camerounais, les organisateurs ont décidé la valorisation du para-tennis. Au cours de cette période d’activité, qui, il faut relever, se déroulera en deux phases : il y aura la formation des acteurs qui prendront part à ce tournoi (aussi bien les encadreurs, les compétiteurs que les officiels ), du 9 au 15 juillet et du 16 au 18 juillet 2018, la compétition proprement dite ( simple homme/femme, double homme/femme et double mixte).
Pour la cérémonie d’ouverture, le président du Noah country club, SEKA explique l’essence de cette première édition de ce tournoi : « l’idée est partie des anciens joueurs qui résident en France et surtout qu’on avait les infrastructures adaptés pour abriter un tel événement. L’objectif de ce projet est la décentralisation dans toute l’Afrique francophone, la ville de Yaoundé est l’origine que nous avons choisie pour le lancement de ce projet. La fédération française de tennis est notre soutien».C’est pour cette raison qu’une délégation française des handicapés prendra part à ce tournoi aux côtés des camerounais.
Pour Sikoun Fidèle Rita responsable de l’organisation de ce tournoi, le handi-tennis existe depuis 1981 et le club Noah n’avait pas d’infrastructure pour cette discipline. « Depuis le mois de juin il était question de peaufiner la mise en place de ce matériel afin qu’aujourd’hui l’on décolle sur des nouvelles et bases solides. Le handi-tennis est un module qui vient s’ajouter aux autres disciplines qui se pratiquent dans ce club, surtout que le père Noah avait déjà émis le vœu que tout le monde puisse s’épanouir et Yannick le parrain de ce tournoi a donné son aval, c’est pourquoi nous allons nous mettre sous les projecteurs aujourd’hui ».
En fin pour le volet technique, Ndzomo Henri Vincent explique le chronogramme du tournoi qui a deux volets : d’abord la formation des pratiquants et des officiels pendant un semaine et en fin le tournoi qui verra la participation des camerounais uniquement et des français, il y aura un grand tournoi qui regroupera les meilleurs au terme des matchs à élimination puis une consolante pour les perdants. Les moyens logistiques seront distribués aux participants au cours de la formation. Comme match on aura les simples hommes-femmes, les doubles hommes-femmes et mixtes. C’est un plaisir d’accueillir un tel événement dans notre club pour la première fois.
Il faut que cette initiation puisse se pérenniser avec le temps et nous produire des athlètes capables de nous représenter à l’échiquier continental et même mondial.
Félix EYEBE

03:50 Écrit par mbolocameroon | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Écrire un commentaire