24 avril 1965 24 avril 1965

19/08/2015

Manipulation des matches : Carton rouge à ...

Carton rouge.jpgSi j'avais été le seul homme de média présent hier dans la cuvette de Mfandéna lors du match Etoa-meki VS Racing de Bafoussam. on m'aurait taxé d'extrémiste. Ce que l'équipe de Jean II Makoun nous a servi explique bien l'absence de cette formation au séminaire que le Syndicat National des footballeurs Camerounais (SYNAFOC) a organisé la semaine passée à Yaoundé sur "La lutte contre la manipulation des matches". une véritable honte pour notre football. Un non match, une insulte à l'endroit de ceux qui dépensent leur énergie pour ce football (les spectateurs, certains journalistes et autres). Avec ce triste spectacle,on se plaint que les stades surtout celui de Yaoundé sont vides. On ma demandera les preuves matérielles du trucage ou de l'arrangement de ce match. je ne les ai pas, mais même mes amis et frères aveugles, en suivant le reportage ou les nombreux commentaires auraient compris qu'il y avait eu quelque chose de louche, en commençant par l'absence des joueurs et dirigeants de cette équipe au séminaire sus-évoqué. As Etoa-meki a versé du sang à Mfandéna hier. Quand je vous aurait dit qu’après cette parodie de rencontre de football, le technicien en chef de cette équipe (NDJIKI), est venu où quelques supporters et dirigeants du TPO savouraient leur victoire, a salué et est a pris son jus, est venu où j'étais assis; triste, dire comment il faut faire pour emmener ses joueurs à lever le pied au cours d'un match, j'ai franchement coulé des larmes.Ne comprenant pas son dialecte, je ne saurais dire ce qu'il expliquait.....J'ai parcouru plus de cinq km à pied ( pas faute d'argent de taxi),pour rentrer à la maison, mais par dépit.C'est comme ça que je manifeste ma déception ou ma tristesse. J'ai compris après avoir écouté cet éducateur de football pourquoi cette équipe qui a suscité des espoirs n'est jamais monté en L1 et pourquoi elle alterne le bon comme samedi passé contre Renaissance de Ngoumou et Eding Sport de Ngoya et de l’exécrable comme hier contre Racing ou récemment contre une équipe de Douala. Etoa-meki qui refuse carrément de sortir de son camp.....pour provoquer des fautes grossières afin de provoquer des buts.... Il a aussi bien dit que ses joueurs "ne sont pas compliqués", surtout qu'ils n'ont que de minables primes. S'il faut que les dirigeants de la ligue de football attendent des preuves matérielles pour sanctionner ce genre d'actes, je conclue en disant que notre football ne sera pas professionnel de sitôt .
J'adresse mes félicitations à mes confrères Boney Philippe, Jean Marie Nkoussa et Ulrich Ateba Biwolé qui à la fin du fameux match d'hier, ont poussé à bout l'entraineur adjoint de Etoa-Meki ( la place du sang ou la place ensanglantée) pour lui signifier à leur manière, cette pratique honteuse. mes félicitations aussi à l'endroit du public qui a hué les joueurs du quartier étoa-meki. Quant à Racing, c'est de bonne guerre, il avait bien besoin des trois points du match. peu importe ce que le public dira ou pensera. Mais à la LFPC, je dis qu'il faut ouvrir une enquête non seulement sur les matchs de cette équipe, mais sur les autres. je sais désormais comment emmener les joueurs de cette équipe à lever le pied.
autre carton rouge.jpgCARTON ROUGE à AS ETOA-MEKI.
Etienne-Didier ONANA(c)

13:24 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Football | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : trucage des matches; manipulation, corruption | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.