24 avril 1965 24 avril 1965

14/08/2018

Mongogoal : La RCA plus forte que le Cameroun.

mongogoal 2018 (2).jpgLes lions indomptables déchus de cette première édition par la RCA
Le Cameroun est le pays hôte qui a abrité pour la première fois une compétition de la dite discipline. Annoncé depuis quelques mois à l’avance, le staff technique a eu 48 heures pour la préparation des lions.
Il s’est tenu au quartier général des mongogoleurs une conférence de presse 24 heures avant le tournoi qui se disputait le 12 août. Au cours de cette conférence, il était question de présenter l’état d’esprit du groupe en stage, le critère sélectif des mongogoleurs présents à la tanière et la désignation du premier capitaine de l’histoire de l’équipe nationale de mongo goal. Le sélectionneur Michel MEZO nous avait confié que le moral des garçons était au beau fixe, l’assurance était de mise dans la tanière et ce qui entrevoyait une victoire finale de la compétition 24 heures plus tard. DANS la même lancée, le capitaine désigné NKERE Amstrong a dit « ces coéquipiers et lui réceptionnaient bien les consignes du staff, ils étaient galvanisés à aller chercher ce trophée qui se disputait sur leurs installations ».
La compétition du 12 août 2018 qui était prévue entre quatre équipes mais malheureusement, deux communautés ressortissantes de la RCA et du Rwanda honoreront de leur présence cette première édition au stade du matéco de Yaoundé. A cet effet, chaque équipe devait disputer deux matchs et celles qui avaient le plus grand nombre de point étaient directement qualifiées pour la finale. Les résultats enregistrés ont été les suivants :
RCA 1 vs 0 Rwanda, Cameroun 0 vs 0 RCA, Cameroun 3 vs. 0 Rwanda
mongogoal 2018 (6).jpgLa finale s’est disputée entre la résistante équipe de la RCA et la vivace, tenace équipe du Cameroun. Une finale digne de ce nom ou les deux équipes se sont livrées à la conquête de la victoire finale ; faisant intervenir une tension due à une montée d’adrénaline vers la fin de la rencontre. Un penalty a été sifflé contre la RCA malheureusement ne sera pas concrétisé par le Cameroun. Au terme des 50 minutes, la fatidique épreuve des tirs au but est venu départager les deux équipes après un nul de zéro but par tout, 7 contre 8 est le nombre de tir au but qui ont mis fin à cette rencontre riche en sus pince, en couleur et en émotion. L’histoire retiendra que la RCA est le vainqueur de cette première édition du tournoi international de mongo goal.
Au terme de cette compétition, le sélectionneur Michel MEZO nous a fait un bilan avec beaucoup de fair play « C’est une pilule amer difficile à avaler, dans une finale il faut toujours un vainqueur et un vaincu, malheureusement le coup du sort a penché en notre défaveur. Mais, il faut à l’avenir entrer en stage à temps, étendre les jours de compétition car c’est ce qui a pesé sur les garçons jouer trois matchs en une seule journée ». Pour le capitaine NKERE Amstrong cela n’a pas été évident, ils vont continuer à travailler. Alors que l’initiateur de cette nouvelle discipline a donné rendez-vous aux uns et aux autres à la même période du mois d’août 2019, cela a été un essai réussi surtout qu’il n’y a pas eu d’incident majeur, avant que le projet ne sorte du Cameroun il faudra une assurance totale que toutes les règles et lois sont maitrisées. Au dirigeant de la FECAMONGO, ils savent désormais sur quel pied danser pour rectifier le tir.
Félix EYEBE

09:38 Écrit par mbolocameroon dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.