24 avril 1965 24 avril 1965

06/10/2015

Les coups de tête de l'Homme Lion

Politique : Les coups de tête de l’Homme –Lion
Le Président de la république, SE Paul BIYA a réajusté son gouvernement vendredi dernier. C’était à la suite du décret no 2015/434 qu’il a signé.
Ainsi,
Ont été nommés aux postes de :
Ministre délégué à la Présidence de la République chargé de la défense : BETI ASSOMO Joseph ;
Ministre délégué à la Présidence de la République chargé du contrôle supérieur de l’Etat : Madame MBAH ACHA née FOMUNDAM Rose NGWARI
Ministre des Affaires sociales : Madame NGUENE née KENDECK Pauline Irène.


Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural : Monsieur EYEBE AYISSI Henri.
Ministre des Arts et de la Culture : Monsieur MOUELLE KOMBI Narcisse.
Ministre de l’Economie du Plan de la Planification et de l’Aménagement du Territoire : Monsieur MOTAZE Louis Paul,
Ministre des Enseignements Secondaires : Monsieur NGALLE BIBEHE Jean Ernest MASSENA,
Ministre de la Jeunesse et de l’Education Physique : MOUNOUNA FOUTSOU
Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique : Monsieur NGWABOUBOU Ernest,
Ministre des Postes et des Télécommunications : Madame LIBOML Li LIKENG Née MENDOMO Minette,
Ministre des Relations Extérieures : Monsieur MBELLA MBELLA Lejeune,
Ministre des Sports et de l’Education Physique : Monsieur BIDOUNG MKPATT Pierre Ismaël,
Ministre des Transports : Monsieur MEBE NGOH Edgar Alain,
Ministre des Travaux publics : Monsieur NGANOU DJOUMESSI
Ministre Délégué auprès du Ministre des Finances : Monsieur ELUNG Paul CHE,
Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Enseignements Secondaires chargé de l’enseignement normal : Monsieur BAYAOLA Boniface,
Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux Publics chargé des Routes : AYINA OHANDJA Louis Max.

SPORTS
BIDOUNG MKPATT Pierre Ismaël de retour dans la maison :

le Premier Ministre Chef du gouvernement, S.E YANG Philémon a procédé hier aux installations des promus. Une journée marathon qui s’est achevée en début de soirée. La cérémonie était brève, sans discours, juste le rituel : « Au nom du président de la république, je vous installe dans vos fonctions de ministre … ». Poignée de main, signature des documents et séparation.
Au ministère des sports et de l’éducation physique, près de trois centaines de personnes ont effectué le déplacement de la salle des conférences, de l’esplanade et de l’entrée pour vivre le retour du ministre Pierre BIDOUNG MKPATT. Journalistes, anciens cadres du ministère à l’instar de Mme Cécile BETALA, quelques présidents de fédérations, membres de la famille du promu des curieux et ses anciens collaborateurs du ministère de la jeunesse. Après la passation de service, Adoum Garoua et Dr Bidoung Mkpatt se sont enfermés pour un entretien à huis clos. Puis, le nouveau patron des sports a accompagné son prédécesseur qui a salué la foule avec un large sourire et est parti. Le bal des salamalecs a ensuite commencé.
Dr Bidoung Mkpatt aura fort à faire dans un département ministériel qui suscite trop de convoitises et des appétits. Il devra faire attention, beaucoup écouter et surtout savoir discerner. Le connaissant, nous savons qu’il a les capacités nécessaires pour accomplir cette lourde tache. Parmi les dossiers qu’il va trouver, sur sa table, il y a le financement des fédérations sportives, le problème des infrastructures sportives, les guerres de leadership au sein des associations sportives, le statut, fonctionnement des sélections nationales et bien entendu l’organisation des coupes d’Afrique des nations de football 2016 et 2019.
Nous voulons espérer que l’ancien nouveau ministre des sports verra aussi le problème de salubrité de son département notamment au niveau des murs qui nécessitent déjà un nouveau revêtement.
Dans les autres ministères, le spectacle vécu au ministère de la culture est simplement édifiant. Les artistes qui ont repris en chœur le titre à succès de la Mémé Anne-marie Ndzié « Liberté » ont démontré quelque part une ingratitude vis-à-vis de AMA TUTU Muna qui n’aura pas que posé des actes négatifs. Elle a quand même réalisé des œuvres louables. Nous voulons espérer qu’ils sont véritablement « en liberté ». Narcisse Mouéllé Kombi devra trouver enfin la solution aux problèmes des droits d’auteur et du compte d’affectation que le Président de la République a initié il y a bientôt une décennie.
Etienne-Didier ONANA(c)694077525

16:12 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.