24 avril 1965 24 avril 1965

07/10/2016

Opération Coups de poing à Ebolowa.

boxe, JO 2016, coupe du camerounBOXE : Finales de la coupe du Cameroun 2016
Les finales de la coupe du Cameroun de boxe édition 2016 battent leur à Ebolowa, la capitale de la région du Sud. Huit équipes y prennent part. Ce vendredi se disputent les ½ finales depuis environ trente minutes. As Copacabana de Yaoundé croise les gants avec FAP. Dans l’autre, on assistera à une confrontation entre Zépol de Douala et Lion Boxing Club d’ Ebolowa. Des trois pugilistes ayant représenté le Cameroun aux JO de Rio de Janeiro, seul Smaila Mahaman est absent. Son club n’a pas pris part à la compétition. Wilfried Seyi Ntsengue et Fostsala Simplice sur cette photo sont qualifiés pour les demi finales.
©mboloc@meroon.
Photo : Thomas DJONOU

15:14 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Agenda du week-end, boxe,dames,jeunes,seniors | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boxe, jo 2016, coupe du cameroun | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

25/09/2016

Programme CAN 2016 au CMR

Calendrier de la CAN Féminine 2016

Cameroun
2016-Nov-19 03:30 PM Yaoundé Stadium

Egypte

Afrique-du-sud
2016-Nov-19 06:30 PM Yaoundé Stadium

Zimbabwe

Nigeria
2016-Nov-20 04:00 PM Limbe Stadium

Mali

Ghana
2016-Nov-20 07:00 PM Limbe Stadium

Kenya

Cameroun
2016-Nov-22 04:00 PM Yaoundé Stadium

Afrique-du-sud

Zimbabwe
2016-Nov-22 07:00 PM Yaoundé Stadium

Egypte

Nigeria
2016-Nov-23 04:00 PM Limbe Stadium

Ghana

Kenya
2016-Nov-23 07:00 PM Limbe Stadium

Mali

Zimbabwe
2016-Nov-25 04:00 PM Yaoundé Stadium

Cameroun

Egypte
2016-Nov-25 04:00 PM Limbe Stadium

afrique-du-sud

Kenya
2016-Nov-26 07:00 PM Limbe Stadium

Nigeria

Mali
2016-Nov-26 07:00 PM Yaoundé Stadium

Ghana

Demi-finales
1er Groupe A VS 2ème Groupe B (29 -11- 2016 à 16 H au stade de Yaoundé)
1er Groupe B VS 2ème Groupe A ( 29 -11-2016 à 19 H au stade omnisport de Limbé)

3ème Place –Match de classement ; 02 -12-2016 à 15 H 30 au stade omnisports de Yaoundé

FINALE
Le 03 Décembre 2016 à 15 H 30 au stade Omnisports de Yaoundé

13:41 Écrit par mbolocameroon dans Football | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

20/09/2016

Les DTN à l’école.

DSC_0783.JPGLes Directeurs techniques nationaux de football de dix pays d’Afrique Centrale renforcent leurs capacités depuis lundi dernier au Centre d’Excellence CAF de Mbankomo. Le séminaire se déroule sous l’égide de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) et la Confédération Africaine de Football ( CAF). La cérémonie d’ouverture était présidée par monsieur Oumarou TADO, le Secrétaire Général du Ministère des Sports et de l’Education Physique. Ce dernier avait à ses cotés, Monsieur TOMBI A ROKO Sidiki, le président de la fédération camerounaise de football et leurs différents collaborateurs.

DSC_0881.JPGPrenant la parole, Monsieur Jurg NEPFER ( le responsable du Education et Développement Afrique de la FIFA a d’abord félicité le président de la fécafoot et le gouvernement camerounais pour la bonne organisation du tirage au sort de la Coupe d’ Afrique des Nations de football féminin que notre pays organise dans quelques semaines. Il a transmis les salutations du président de l’instance faitière du football aux autorités locales. Ensuite, il a dévoilé les termes de référence dudit séminaire. Celui-ci repose sur quatre piliers qui sont : la formation des instructeurs, celle des entraineurs, le football des jeunes, le football de base et enfin le football féminin qui est une priorité pour la FIFA.

DSC_0899.JPGPour Tombi A Roko Sidiki : « C’est un sentiment de fierté par ce qu’un tel évènement se déroule au Cameroun. La FIFA aurait pu choisir un autre pays. Si elle l’a fait, c’est un honneur. Elle doit être remerciée pour cela. C’est aussi une marque de reconnaissance pour le travail abattu pour la fédération. Le choix porté sur le Cameroun permet à celui-ci de faire participer tous ceux qui travaillent à la direction technique. C’est un gros avantage, une chance et une grâce ». Ce séminaire n’est pas le premier qui se tient au Cameroun sous l’égide de la fédération internationale. Il est organisé régulièrement afin de partager tout ce qu’il ya de nouveau dans le développement du football. Il permet aux participants de rentrer partager avec leurs autres compatriotes, les enseignements et les innovations. Il a pour objectif de réduire l’écart qu’il y a entre les pays du Nord et ceux du Sud d’une part et entre le football masculin et le football féminin. Ce séminaire prend fin le 23 septembre prochain.

DSC_0953.JPGA la fin de cette cérémonie, nous avons recueilli le sentiment d’un participant. Joseph Mulamba Mukeba, le Directeur Technique National de la RDC : « C’est un début très prometteur, les thèmes arrêtés sont très importants, des thèmes qui concernent le fonctionnement et la mise œuvre de plusieurs projets de travail. Ce sera un cours très important pour les participants. La DTN n’existe que de nom chez nous en RDC. Je suis seul là-bas, je n’ai personne pour me soutenir. Ça ne veut pour autant pas dire qu’on ne travaille pas. La preuve, nous venons de remporter le CHAN, nous nous sommes classés 3ème à la CAN 2015, les clubs travaillent en suivant le plan de travail que la DTN a mis sur pied. Il ya par exemple un bon programme de formation des entraineurs. Malgré ce manque de structures fiables, la fédération congolaise de football association essaie de travailler ».
Etienne-Didier ONANA©
Photos : Thomas DJONOU©

22:57 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Coupe d' Afrique des Nations ( CAN), Coupe du monde, Football | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fifa, caf, can, arbitres, dtn, formation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

30/08/2016

Homologations du championnat professionnel de football au Cameroun

COMMISSION D'HOMOLOGATION ET DE DISCIPLINE
PROCES VERBAL D,HOMOLOGATION ET DE D]SCIPLINE

Décisionon d' homolcgetion n"ft t{/LF PC I SG I CHD I DH I 2OL6
L'an deux mil seize et le 25 du mois d'Aout , s'est tenue à Yaoundé, la réunion de la
Commission d'Homologation et de Discipline afin de statuer sur les rencontres comptant
pour les 26ème ,27ème , 23ème , 29è'" et 30è'e journées du championnat Ligue 2.
Etaient présents :
1 M. Mathias Eric Owona Nguini (Président)
Le Quorum étant atteint, la Commission, après avoir examiné les pièces versées au dossier,
nécessaires pour éclairer les débats conformément aux textes réglementaires en vigueur, a
pris les décisions suivantes :
l- Tous les matches sont homologués, sur les scores acquis sur le terrain pour les
26ème ,27è^",28è'",29è'"et 3gème journées du championnat Ligue 2.
Tous les matches sont homologués sur les scores acquis sur le terrain :

17:09 Écrit par mbolocameroon dans Football | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Cyclisme : La photo finish de la saison 2016 au Cameroun.

20160827_150543(1).jpgDieunedort Simo Sando champion national senior 2016 et Joel Zang champion national junior 2016

Le sociétaire de SNH Vélo Club et le jeune coureur cycliste de la Région du Centre ont été sacrés champions à l’issue du championnat national organisé par la Fécacyclisme le 27 août 2016 entre Mbalmayo et Ebolowa.

Simo Sando Dieunedort de Snh vélo club et de la Région du Centre a parcouru 144 km en 4 h 05 ' 13'' avec une moyenne horaire de 32,222 km/h. dans la catégorie séniors.Il était suivi par Clovis Kamzong Abossolo de Snh vélo club et de Ghislain Sikandi le champion 2016 de la Région du Littoral classés respectivement 2ème et 3ème.

Tandis que Joël Zang de la Région du Centre a parcouru 100 km en 3 h 10'19'' avec une moyenne horaire de 31,52 km/h dans la catégorie juniors. Ismael Kemtsop du Littoral et Franky Toumeni ont été classés respectivement 2ème et 3ème dans la même catégorie..
19 coureurs cyclistes seniors et 11 cyclistes juniors prenaient par à la compétition.
20160827_150405.jpgLe Secrétaire Général de la Région du Sud, représentant le Gouverneur empêché ,a présidé la cérémonie de remise de trophées à la place des fêtes de Mko'ovos. En présence du Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine d' Ebolowa, du Délégué Régional des Sports et de l'Education Physique du Sud et du Président de la Fecacyclisme accompagné de ses proches collaborateurs membres du Bureau Exécutif.

Le Celcom de la Fecacyclisme
Jean Baptiste Biayé

17:02 Écrit par mbolocameroon dans Agenda du week-end, Cyclisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclisme, coupe du cameroun, fin de sason | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

26/08/2016

JUDO : les champions 2016 au Cameroun...

JUDO
judo, cameroun,LES CHAMPIONS 2016 SONT CONNUS.
L’année 2016 tire déjà à sa fin. Beaucoup de fédérations sportives, parmi celles qui travaillent véritablement sur le terrain, sacrent déjà leurs meilleurs athlètes et désignent leurs champions. C’est le cas le weekend dernier, de la fédération camerounaise de judo.
judo, cameroun,Ils étaient près d’une cinquantaine d’officiels techniques et près d’une centaine d’athlètes appartenant à vingt et un clubs des régions du Littoral, du Sud -Ouest, de l’Est, de l’ Adamaoua , de l’ Ouest et du Centre, à avoir briguer le titre de Champion du Cameroun , édition 2016. Après deux jours d’une compétition âpre suivi par près de 300 spectateurs au sous-sol du palais polyvalent des Sports, le club Panthers s’est adjugé le titre suprême en décrochant quatre médailles en OR, 01 en Argent et 04 en Bronze. judo, cameroun,Les finales de ce championnat national étaient présidés par monsieur BIEM ASSANDJE, représentant le Ministre des Sports et de l’éducation physique. Les quatorze catégories allant des -48 kg dames aux +100 kg messieurs se sont déployés sur le tatami avec ardeur et détermination. Le nombreux public a eu droit aux victoires aussi bien par Ippon que par golden score. On a aussi enregistré des victoires éclair (10 à 30 secondes). Les ténors à l’instar de Philomène BATA q en -48 dames, Jposeph HELL BAPOU -73 kg messieurs, Nadine WETIE DIODJIO +78kg dames ou Nji Moluh Seidou ont confirmé tout le bien que l’on sait et pense d’eux. On ne saurait ne pas souligner les belles prestations des jeunes pousses qui ont donné du fil à retordre à ceux qui dominent certaines catégories. De bon augure pour l’avenir de cette discipline qui aurait pu qualifier beaucoup, d’athlètes aux Jeux Olympiques qui démarrent vendredi prochain au Brésil. Une absence aussi à signaler, celle de MAFEUGUIM Honorine pour des raisons personnelles. L’athlète est déçue de sa non qualification pour les jeux de Rio. Elle a préféré souffler et attendre l’avenir. judo, cameroun,Les revendications, il y en eu. Notamment le cas de NAMA ETOGA qui a eu du mal à accepter sa défaite. Il a mis au moins quinze minutes sur le tatamis avant de réaliser sa chute. Ses fans, son entraineur et quelques personnes n’ont pas apprécié la décision du jury. Beaucoup sont sortis, mais revenus après. Un spectateur a même cassé un siège… Les officiels techniques sous la houlette du président de la fédération ont ramené les uns et les autres à la raison en leur montrant les images des cas similaires survenus au cours de certaines compétitions ailleurs. Pour le reste, la fête a été belle. Vivement les finales de la coupe du Cameroun.
Etienne Didier ONANA(c)694077525
Photos : Thomas Djonou.(c)

Ils ont dit :
judo, cameroun,LEPAWA FOKOU Lucie (Dojah Teerenstra de Bertoua- 14 ans, élève) : « Je suis fière de ma médaille en Bronze. J’ai compris que le travail, la discipline et le respect sont des facteurs de réussite. C’est ça qui paye. La compétition était assez difficile mais passable. Mon adversaire de la finale m’a causé beaucoup de problèmes. Elle était brute et m’a fait mal au pied. Je pratique le judo depuis 2011. Je suis en Class Form 5 au Collège saint Gabriel de Bertoua. J’ai 14 ans. J’ai choisi le judo par ce que c’est une discipline de souplesse et d’intelligence. Mon ambition c’est d’être championne du monde ».

judo, cameroun,Joseph HELL BAPOU (champion -73 kg Panthers Club de Yaoundé): « Je suis heureux de ma performance d’aujourd’hui. J’ai bossé dur pour ça. La compétition a été d’un bon niveau. Il y a des adversaires redoutables tels que celui que j’ai croisé en finale, (NDLR : Yannick NOUKA MEZEPO) C’est une preuve que la relève est assurée au judo dans toutes les catégories. Depuis le début de la saison, voici la compétition au cours de laquelle je me suis senti au mieux. J’ai gagné tous mes combats sans forcer mon talent. C’est dû à la préparation. Je pratique le judo depuis 20 ans. J’ai commencé assez tôt. Je suis sorti cinq fois champion du Cameroun en en individuel et par équipe, six coupes du Cameroun et plusieurs médailles au niveau africain. Je souhaite bonne chance à Vanessa MBALLA ATANGANA qui est aux Jeux Olympiques. C’est une sœur, ma co-équipière. J’ai confiance en elle ».

judo, cameroun,Honorine MAFEUGUIM (-78 kg) : « Je n’ai pas jugé utile de faire cette compétition simplement par ce que nous sommes en fin d’olympiade et presqu’à la fin de la saison. Les dés sont jetés pour cette année. Les jeux olympiques vont se disputer dans quelques jours et mon objectif était de ma qualifier. Ça n’a pas été le cas. Je crois qu’il faut que je me repose. J’ai travaillé sans relâche toute l’année pour ça. J’ai senti une grande lassitude et un certain refroidissement. Dommage. Je souhaite bonne chance à MBALLA ATANGANA qui est dans la même catégorie que moi. Elle a beaucoup de talent. Elle peut faire quelque chose de bon à Rio. »

judo, cameroun,KINGUE DIHANE (Président de la fédération) : « Sentiment de joie et de satisfaction d’autant plus que nous avons fait le plein d’œuf. Nous avons eu 21 clubs provenant de cinq régions. C’est la moyenne, nous avons fait quatorze finales en deux jours. C’est une preuve que le judo est sur de bons rails. Je suis aussi content de l’engouement du populaire observé pendant ces deux jours. Le judo redevient populaire, on n’a pas vu passer le temps, le public a eu envie de vivre la compétition. Le bilan est largement positif, le niveau moyen, mais avec des combats très relevés. Il y a des jeunes qui ont démontré qu’ils ont du potentiel. Certains sont arrivés en finale et ont battu les ténors. Ça veut dire que ça va crescendo. D’ici 2017-2019. Ils auront muri. Nous aurons de très bons judokas dans la cuvée 2018-2020».
Propos recueillis par Etienne-Didier ONANA.(c)694077525
Photos : Thomas Djonou.(c)

17:40 Écrit par mbolocameroon dans JUDO, Photos, Sports de combat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : judo, cameroun, jo 2016 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

4ème regroupement de Pétanque 2016

PETANQUE
_DSC0749.JPGLe 4ème regroupement national de pétanque à Bot-Makak marquée par l’entrée massive de la Garde Présidentielle et le retour gagnant de Perenco de Douala.
La quatrième et dernière journée du championnat national de Pétanque s’est récemment disputée dans la localité de Bot-Makak. Elle a été marquée par le retour des équipes Perenco de Douala et l’entrée des équipes estampillées Garde Présidentielle Pétanque Club( GP Pétanque) . Celles-ci ont aligné cinq équipes ! La compétition s’est déroulée en doublettes constituées et a vu quarante participants. Après une rude journée de compétition, les équipes Perenco de Douala, absentes lors des deux dernières journées, ont vu l’une d’elles, remporter la compétition. La paire vainqueur était constituée de MEYEWOU Guy et DJOB Pierre devant la paire MBARGA Innocent – MOBARA Bolandi. La consolante a été remportée par la paire LIBOCK-LISSOUK de Bot-Makak devant une autre équipe de la ville constituée de TAGHEU Rodrigue et SECK Magloire. L’analyse des résultats de cette compétition permet de constater la dégringolade du vainqueur de la troisième journée à Bafia ( Guy Nanfoué- Nguemdjong Francky) au cinquième rang et celle constituée de Tchoffo Saa et Mbenoun Charles qui part de la cinquième place à Bafia pour la 13ème. Il faut noter aussi le dur apprentissage des nouveaux venus à savoir, les équipes de la GP dont les paires ont occupé les 3ème , 14ème , 15ème , 19ème et 20ème rang. La prochaine fois, le Lieutenant ASSEIGNOU et ses troupes montreront d’avantage.
_DSC0774.JPGLes équipes Pérenco de Douala ont eu des classements honorables. La première place, les 8ème, 11ème , 17ème et 18ème . La constance des équipes Camtel qui ont connu une importante saignée entre temps est aussi à signaler. Les dames n’ont pas été plus nombreuses que la dernière fois. Certainement un problème d’emploi de temps. Nul doute qu’à la coupe du Cameroun, elles y seront, surtout que celle –ci s’annonce alléchante. Elle aura lieu le samedi 27 aout à Yaoundé en triplettes constituées. En somme, les populations de Bot-Makak ont passé une belle journée.
Etienne-Didier ONANA (c)694077525
Photos : Thomas DJONOU (c)

Classement des 5 premières équipes
Rang Equipe Joueur 1 Joueur 2
1er Perenco de Douala Meyewou Guy Djob Pierre
2è AMT Yaoundé Mbarga Innocent Mobara Bolandi
3ème GP Pétanque Nonyou Nathan Soulé Houlem
4ème Camtel Pétanque Tagne Bertrand Bidoung Robert
5ème Camtel Pétanque Nanfoué Guy Nguemdjong Francky

ILS ONT DIT…….
_DSC0806.JPGHervé NJOYA TICKY
(Secrétaire général de la fédération camerounaise de pétanque). : « Nous avons assisté à une belle journée de championnat qui marque la fin de la première partie de notre chronogramme de l’année sportive en cours. Le niveau était bon, l’engagement des équipes aussi. Je crois que les populations de la localité de Bot-Makak qui sont habituées à cette discipline n’ont pas été déçues. D’ailleurs leurs nombreuses équipes ont eu des prestations plus qu’honorables. Je dois saluer le retour des équipes Perenco. Mais le fait majeur de cette journée de championnat, c’est l’entrée dans la famille bouliste camerounaise, des équipes de la Garde Présidentielle qui ont aligné cinq doublettes. L’une d’elles s’est classée troisième. C’est encourageant. C’est même un signal fort pour la coupe du Cameroun qui aura lieu le 27 aout prochain. Il y aura beaucoup d’électricité. Je ne crois pas que les équipes de la GP arrivent tardivement. C’est peut être dû à certaines contingences dont nous ignorons les contours. L’essentiel c’est qu’elles soient là. Certains ténors ont été bousculés. C’est bon augure pour le sprint final qui sera explosif ».
Propos recueillis par Etienne Didier ONANA. ©694077525
Photos : Thomas DJONOU (©

17:18 Écrit par mbolocameroon dans Associations, Pétanque | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pétanque au cameroun, pétanque en afrique, jeu de boules | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Athlétisme :« LA RUE C’EST MA PISTE »

DSC_0003.JPGAthlétisme : Le Mfoundi prépare la relève…
La ligue départementale d’athlétisme a lancé samedi passé au quartier Mendong (6ème arrondissement), le projet « LA RUE C’EST MA PISTE ». Un programme de détection de jeunes talents à la pratique de l’athlétisme, la mère des disciplines sportives.
Près d’une centaine de garçons et filles âgés entre 12 et 15 ans , habitant les quartiers Etoug-ébé, Melen , Biyem-assi et Mendong y ont pris part. L’activité a eu lieu sur le macadam d’une rue de ce dernier quartier, devant un public amusé et intéressé. Au programme, les courses de 60m, le lancer et le saut. Ces exercices avaient pour but de déceler les aptitudes de ces bambins afin de les orienter vers ce qu’ils pourront mieux faire plut tard. Ils ont eu droit aussi à une démonstration de l’utilisation des starting blocks. Les enfants étaient bien encadrés par les Chefs de leurs unités de résidence et habillés par le sponsor de la ligue. Après une demi-journée de travail, les résultats suivants on été enregistrés. Lancer garçon :Bayang de Mendong (12m), Youmbi de Melen (11,25m) et Thierry de Etoug-ébé (11m). Chez les filles : Fouda de Melen s’est classée première suivie de Evoudou de Etoug-ébé et Bessomo du meme quartier. Au saut des filles : Essama Judith a occupé la première place avec 54,8cm, Bala Ndongo de Etoug-ébé (53cm et Mendomo Vanelle (52 cm) ; chez les garçons, Ella Clémént de mendong (62,5) Djifack Giresse (62 cm) et Goulou Grégory (59 cm). Course : 60 m filles . Bala Ndongo, Ngono Tsala et Essomba Ndo par ordre de mérite. Chez les garçons : Bekono Peniel , Mvogo Nomo et Tsa Bertin . Des prix ont été remis aux différents participants. Quelques prix spéciaux ont été attribués. La plus jeune athlète de la journée a pour nom, Beleck Margareth du quartier Melen( 12 ans), meilleure fille , Mbala Ndongo du quartier Etoug-ébé (lancer et course), meilleur garçon, Ella Etoundi Clément. Le classement par quartier a donné : Mendong 3ème , Melen 2ème et Etoug-ébé 1er .
Ange Aimé SAMA DOUALA, le président du comité d’organisation a encore mis en exergue, son imagination. Il s’est gêné par les mauvais résultats enregistrés par les athlètes camerounais aux récents jeux olympiques. Pour lui, une bonne prestation à cet évènement planétaire passe par la formation à la base et un travail de longue haleine ». Plusieurs Chefs traditionnels appartenant aux divers quartiers qui ont pris part à cette première édition de « LA RUE CEST MA PISTE » ont effectivement accompagné leurs enfants. Ils ont promis se battre pour pérenniser cette initiative de la ligue. Nous avons noté la culture sportive chez certains de ces enfants. De bon augure pour l’avenir. Pour vu aussi qu’une telle initiative fasse tache d’huile et soit soutenue par tout le monde.
Etienne-Didier ONANA(c)

17:05 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Agenda du week-end, Atthlétisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

15/08/2016

Basket-ball : La Ligue régionale du Centre sacre les meilleurs.

DSC_0902.JPGLa ligue régionale de basket-ball du Centre sacre les meilleurs .
En attendant le dernier clap de la saison en cours prévue le 9 septembre prochain, la ligue régionale de basket-ball du Centre a organisé le week-end passé , les finales régionales de la coupe. C’était à l’esplanade du palais polyvalent des sports de Warda. Malgré les intempéries qui ont perturbé la fete, celle-ci a été belle, très belle meme. INJS en dames et messieurs et ALPH sont montés sur la plus haute marche du podium.

DSC_0991.JPGDémarrée autour de dix heures par les finales de vétérans, les corpos ont pris le relais. Dans la catégorie juniors, ALPH de Yaoundé a battu Friendship de la meme ville par 78 à 48. La première équipe citée réalise son doublé. Cette formation a remporté toutes les neufs rencontres du championnat régional cette saison avec un differentiel de 267 points. Chez les seniors dames, l’ Institut National de la Jeunesse (INJS), emmenée par l’internationale GANO Siloise, a battu ONYX par 52 à 42 soit, (13-12) au premier Quart temps, (32-19) au second, 46-30 au troisième. Les pouliches de l’entraineur Annie NYATCHA a aussi réalisé le doublé avec une défaite et cinq victoires en championnat. Dans les deux formations, on retrouvait des filles expérimentées à l’instar de OMGBA dans Onyx, Sandrine AYANGMA, GANO ou MBIANDJA dans INJS. Chez les seniors messieurs, INJS a pris le dessus sur la formation de Don Bosco de Mimboman par 70 à 57.
DSC_0891.JPGCette cloture de saison a drainé un monde fou. Elle couronne une année riche et pleine en activités. Sans risque de nous tromper, nous pouvons affirmer que la ligue régionale de basket-ball du Centre est la seule au Cameroun à avoir organisé des activités dans toutes les catégories( U10, U12, U14, U16, les juniors, les seniors, les corpos et les vétérans). C’est l’occasion de tirer un grand coup de chapeau à son président , le passionné Yves TSALA. La boucle sera véritablement bouclée le vendredi 9 septembre prochain par une cérémonie officielle de remise des récompenses de toute la saison.
Etienne-Didier ONANA.
Photo : Thomas DJONOU.

ILS ONT DIT ……………..
NTEP Jean-Claude , Coach ONYX DAMES : « Nous avons perdu logiquement face à un adversaire plus aguerri qui a beaucoup de temps de travail que nous. Nous faisons un travail inachevé, nous n’avons pas les automatismes nécessaires et un travail assez élaboré d’une équipe qui joue ensemble comme nos adversaires. C’est pour ça que INJS est la meilleure équipe. Si nous avions les mêmes conditions de travail, nous ferions de bonnes choses. Je respecte mes adversaires, c’est pour ça que je réussis à faire le point. Nous avons joué de pas mal de malchance en ne réussissant pas des paniers à trois points. On n’a pas eu assez de réussite, pourtant on a préparé tout ça. Je crois que c’est sur le plan mental que tout s’est joué. Beaucoup de nos filles n’ont pas cru à un certain moment. Quand elles se sont rendues compte, le feeling n’était plus là. Quant au niveau de la finale, il était assez relevé. INJS n’a pas d’Intérieur, mais joue normalement. Il faut aussi dire ce sont des joueuses de l’équipe nationale qui sont assez rodées, très expérimentées. ONYX est composée de filles scolarisées qui sortent des écoles, des lycées et collèges de la place. Parfois, elles répondent présentes aux entrainements. C’est une famille. Nos filles reçoivent les frais de taxi pendant la saison régulière. Nous les aidons quand même. ONYX a des mécènes qui font fonctionner la machine ».

DSC_1061.JPGMarie Christine MINDJA(capitaine ONYX Basket ball Academy). « C’est un sentiment de déception. On pensait qu’on pouvait se rattraper au niveau régional par ce que nous sommes éliminées de la coupe du Cameroun et du championnat. On s’est dit qu’on pouvait sauver la saison. Nos filles ont péché par jeunesse. Elles n’ont pas respecté les consignes du Coach, elles ont eu le tract. Je crois aussi que les intempéries ont beaucoup dérangé. Il fallait se reposer, reprendre, s’échauffer… C’était trop. INJS est une équipe qu’on pouvait battre. Ce qui est sur, l’année prochaine, nous allons prendre notre revanche ».

DSC_1046.JPGRoger DASSI (Entraineur de Don Bosco) : « Je crois que ça n’a pas été facile pour nous. Il faut gagner les grandes équipes pour être meilleurs. Notre adversaire était très fort. On s’est battu pour gagner, mais ça n’a pas marché. On a travaillé pour ça. Ne disputant pas le championnat d’élite comme les autres, notre façon de travailler est un peu différente et montre ses limites. Nous entrainons deux fois par semaine pendant la période scolaire, le mardi et le jeudi. Parfois c’est une fois. Nous nous ne sommes pas structurés comme les autres. INJS par exemple est une institution qui travaille tous les jours. C’est facile pour eux. Don Bosco appartient à une église et son financement est assuré par une seule personne qui est de temps en temps appuyée par des amis. C’es pas facile ».

DSC_1047.JPGTONYE André (capitaine Don Bosco) : « Je suis un peu déçu, mais aussi satisfait du jeu produit ce soir. Nous sommes déjà arrivés en finale depuis que nous existons. Un peu déçu par ce qu’on a cru mais ils ont été meilleurs. Je tire un coup de chapeau à notre adversaire. Nous avons péché sur les plans offensif et défensif. Nous ne nous sommes pas beaucoup entrainés ensemble. La majorité de nos joueurs étaient occupés. Notre adversaire avait un collectif bien huilé. Nous n’allons pas nous décourager car une finale donne la faim de participer à une autre finale. Nous allons nous préparer pour ça .Don Bosco est une équipe composée des jeunes du quartier Mimboman principalement. Certains proviennent du quartier Anguissa et autres ».

DSC_1032.JPGKevin NGWESSE (capitaine de INJS messieurs) : « Nous avons remporté une très belle victoire. Nous avons commencé timidement mais on a eu l’adresse à trois points. A presque cinq minutes de la fin, nous étions presque à dix tirs marqués à trois points. Cela nous a permis de gérer cette avance pour la suite. Nous jouions une défense de zone très basse et avons fait circuler le ballon pour trouver des joueurs isolés. On ne s’est pas bien amusés comme vous dites. Il a fallu etre concentrés. C’est cette concentration qui nous a permis d’appuyer sur l’accélérateur chaque fois qu’ils revenaient. La finale était d’un niveau technique moyen. Notre adversaire s’est battu. Nous avons éliminé des équipes comme Condor et BEAC. Notre adversaire ne joue pas le championnat d’élite et se contente des compétitions régionales. A la fin, ça devient difficile pour elle. C’est une saison qui s’achève timidement. Malgré ce trophée, nous aurions pu espérer mieux, notamment à la coupe du Cameroun et être champion. Dommage, ce n’est pas le cas, ce sont les réalités du sport. Notre saison étant bouclée, nous allons voir si nous allons participer aux éliminatoires de la zone 4. L’inter saison s’annonce bien ».

DSC_1050.JPGSandrine AYANGMA (joueuse de INJS) : « Cette finale a été une formidable rencontre contre une belle équipe de Onyx. On avait à cœur de la gagner pour finir en beauté la saison. C’est une bonne équipe qui a dérangé toutes les grandes équipes. C’était un gros challenge pour nous. Les battre pour nous est un bon résultat. Nous réalisons ainsi le doublé coupe-championnat. On ne peut pas dire que nous n’avons pas eu trop de résistance. Nous n’avons pas gagné la coupe du Cameroun, encore moins le championnat national où nous étions 2èmes. Il y avait quand même de la résistance. Nous avons sauvé la saison avec ces deux titres régionaux. Nous avons connu une saison difficile. La majorité de nos joueuses sont étudiantes et c’est difficile de concilier sport et études. L’Ecole nous a accompagnées comme elle a pu. On a bien terminé, c’est l’essentiel ».

DSC_1038.JPGYVES TSALA (Président de la ligue régionale de basket ball du Centre) « C’est une bonne saison qui s’achève. Un bilan positif avec beaucoup de rencontre dans toutes les catégories (U10, U14, U 16, les juniors, les seniors, les vétérans et les corpos). Nous avons mené tout ça à terme. C’est un sentiment de satisfaction de pouvoir arriver au bout. Nous avons connu des difficultés matérielles, financières et humaines. Pour faire tout ça, il faut davantage de personnes, des bénévoles, des gens qui peuvent travailler pour le basket. Je pense qu’il faut davantage de structuration au niveau des clubs. Les encadreurs sont souvent esseulés. Il faut tout un staff pour ça. Une des conséquences, c’est qu’on n’a pas pu avoir le recouvrement au niveau des licences qui soit satisfaisant. C’est un challenge qu’il va falloir relever à ce niveau. On s’atèle à achever complètement la saison . Vous savez qu’aujourd’hui, c’était la fin sur le terrain, mais nous allons continuer avec la cérémonie des Awards qui auront lieu le 9 septembre prochain. On va prendre un moment pour remettre toutes les récompenses. On pense d’abord à achever la saison, le reste on verra plus tard ».

DSC_0976.JPGFrançois ENYEGUE (Entraineur Alph basket Academy) : « C’est un sentiment de satisfaction. C’est le couronnement d’une longue saison régionale. Les garçons viennent de réaliser le doublé de la meilleure des façons. L’adversaire n’a pas démérité. Je peux être satisfait de mon groupe par ce qu’ils ont appliqué mes consignes, les trois quarts du temps . Je suis assez satisfait du déroulement des rencontres. C’est vrai qu’on peut dire que nous avons tout écrasé sur notre passage cette saison. Nous n’avons enregistré aucune défaite au niveau régional, nous disputerons la finale du championnat national au palais polyvalent des sports le 13. On va s’y mettre. Vous savez, c’est la région du Centre qui détient les meilleures équipes sur le plan national. Nous espérons réaliser le même doublé à l’échelle nationale. Alph, c’est l’appellation que nous avons au niveau du championnat. Mais c’est l’équipe du Collège François Xavier Vogt. Nous avons un programme de formation axé sur six années. Les élèves commencent généralement en classe de 6ème et au niveau de la 3ème, s’ils ne reprennent pas, nous faisons d’eux des compétiteurs. C’est une équipe de jeunes de Seconde, Première et Terminale. Nous avons encore quelques belles années devant nous. Nous travaillons pratiquement tous les jours pendant les vacances au collège. Pendant les classes, c’est trois fois par semaine. La chance que nous avons, c’est que nous avons les infrastructures et la matière première sur place. Je tiens à rendre hommage au principal du collège qui nous aide au niveau des infrastructures.

DSC_1062.JPGOWONA Jackson (Entraineur de Friendship) : « Les enfants ont donné tout ce qu’ils pouvaient. Nous avons joué contre l’équipe championne du Cameroun en titre et du Centre. Une équipe qui réalise son doublé avec beaucoup d’autres titres à son palmarès. Nous par contre, nous sommes une jeune équipe qui connait sa première expérience à ce niveau. L’expérience a primé sur la qualité des joueurs. Nous allons continuer à travailler. C’est une saison satisfaisante qui s’achève pour nous. J’ai fait comprendre à mes enfants qu’ils sont tombés sur plus forts qu’eux ».

Propos receuillis par Etienne-Didier ONANA.
Photos : Thomas Djonou.

13:48 Écrit par mbolocameroon dans Actualités, Basketball, Photos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : baskat-ball, coupe du cameroun, centre, ligue. | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |

Affiche de la coupe du Cameroun de Pétanque 2016

unnamed.jpg

13:20 Écrit par mbolocameroon dans Pétanque, Photos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pétanque, coupe du cameroun | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |